9 juin 2017. Élections en Grande Bretagne

Pittella : Superbe résultat pour le parti travailliste. Les électeurs rejettent la vision dangereuse que Theresa May a du Royaume-Uni et du Brexit.

S’exprimant après les résultats des élections britanniques, le président du groupe S & D, Gianni Pittella, a déclaré:

« Nous sommes fiers de cette excellente campagne et de ce résultat du parti travailliste au Royaume-Uni. C’est un désastre pour Theresa May. Elle a provoqué cette élection pour renforcer sa position et elle se retrouve avec un « parlement suspendu ». C’était un énorme pari et il a été perdu de façon spectaculaire. Les citoyens britanniques ont clairement rejeté sa vision du Royaume-Uni et du Brexit et elle devrait démissionner – elle n’a désormais plus aucune crédibilité dans son pays ou en Europe. »

« D’autre part, Jeremy Corbyn et son parti ont mené une campagne forte et positive qui a clairement dynamisé la démocratie britannique. Il a réussi à mobiliser à la fois les électeurs traditionnels et les jeunes. Ce résultat montre aux partis sociaux-démocrates de l’ensemble de l’UE que nous avons un bel avenir lorsque nous sommes nous-mêmes et que nous nous concentrons sur nos valeurs et la lutte contre les inégalités. Nous félicitons chaleureusement Jeremy et le Parti travailliste pour ce succès politique. »

« Nous avons maintenant besoin d’une discussion sérieuse avec le Royaume-Uni concernant ses relations futures avec l’UE. Nous avons déjà perdu suffisamment de temps à cause du comportement erratique de Theresa May. Il est maintenant temps que les négociations commencent. Notre position n’a pas changé, nous voulons une relation positive, mais hors de l’UE, vous ne pouvez pas jouir des mêmes droits et bénéfices qu’en tant que membre. »

PES COUNCIL IN PRAGUE

du jeu 01 décembre 2016 au sam 03 décembre 2016

PES Council in Prague

At the invitation of the Czech Social Democratic Party and its leadership, the PES Council, bringing together 500 leaders, representatives, activists of our member parties, parliamentary group and member organizations from all over Europe will be held from 1-3 December 2016 in Prague. Save the date!

 

Débat Eurovision entre les candidats à la présidence de la Commission Européenne

À ne pas manquer : 
Débat Eurovision entre les candidats à la présidence de la Commission Européenne
avec la participation  de Martin Schulz, candidat des démocrates et socialistes européens (PSE)
Jeudi 15 Mai 2014, 21.00h
UER ( BBC,ZDF,Rai,ARTE,DW, parmi d’autres..)

 

Rendez-vous au Cirque d’Hiver le 17 avril pour le meeting européen au Cirque d’Hiver !

 

Ce jeudi 17 avril à 19h30c’est le lancement de la Campagne Européenne du PS France. Le Parti socialiste français organise l’évènement au Cirque d’Hiver à Paris, et notre candidat commun, Martin Schulz, est un des invités d’honneur.

 

Tu es invité à participer à ce tournant historique dans la démocratie européenne et d’être avec notre candidat pour la prise du Parlement européen et vers une nouvelle Europe!

 

Tu peux t’inscrire via Facebook ousur la page web du Parti socialiste français. Retrouvons nous à Paris pour le début de cette aventure, pour notre parti et nos membres!

 

Amitiés socialistes,

 

L’équipe de militants du PSE

le-17-avril-meeting-europeen-au-cirque-dhiver

Newsletter PSE 8 Octobre 2013

 

Le PSE lance le processus de nomination en vue de la sélection d’un « candidat commun » aux élections européennes de l’année prochaine
PES
Le Parti socialiste européen (PSE) lance officiellement aujourd’hui le processus de nomination en vue de la désignation d’un « candidat commun » aux élections européennes, qui auront lieu à la fin du mois de mai de l’année prochaine. La période de nomination prendra fin le 31 octobre.
PES
  en savoir plus

Le PSE est favorable aux euro-obligations

Le Parti socialiste européen (PSE) s’est dit favorable à ce que les euro-obligations soient inscrites parmi les priorités du prochain sommet européen (28 juin). À la veille du sommet européen informel du 23 mai, les Premiers ministres et dirigeants du PSE se sont réunis à Bruxelles afin de discuter des moyens de promouvoir leur programme de croissance.

Le Président du PSE, Sergei Stanishev, a déclaré: «Le sommet informel aurait dû être un moment décisif pour l’Europe, montrant qu’elle s’engageait résolument dans une politique de croissance progressiste. Si nous voulons rétablir la confiance en Europe, nous devons nous atteler ensemble à l’élaboration d’un programme de croissance durable qui tienne compte de chaque État membre. Les euro-obligations sont conformes à ce principe démocratique fondamental, et sont un outil précieux pour sortir de la crise de la dette». Il a ajouté: «Ces obligations, combinées à une taxe sur les transactions financières et à un renforcement de la Banque européen d’investissement, peuvent contribuer à stabiliser l’UE, à générer de la croissance et à créer des emplois».

S’agissant du débat sur la Grèce, M. Stanishev a souligné que: «Le projet européen est fondé sur la solidarité. Nous nous devons dès lors d’apporter un soutien inconditionnel au peuple grec et d’appuyer le plan d’Evangelos Venizelos, afin de permettre une sortie de crise responsable et progressiste. Maintenant que l’Europe s’engage enfin dans une politique progressiste et qu’une nouvelle dynamique s’installe, la Grèce ne doit pas rater sa chance».

Hannes Swoboda, Président du groupe S&D au PE, a ajouté: «Le Conseil européen du 28 juin doit être décisif pour l’Europe, lui donner une nouvelle orientation fondée sur des politiques alternatives. Des politiques de croissance, d’investissement et d’emploi. Le niveau élevé du chômage dans tous les pays d’Europe, en particulier chez les jeunes, n’est pas seulement inacceptable, il est aussi socialement injuste. La semaine dernière, l’OCDE a approuvé notre appel à des mesures en faveur du renforcement de la croissance et a souligné qu’il était indispensable de procéder à des réformes sociales, de renforcer la BCE et d’investir davantage dans l’éducation et la R&D. Il est de notre devoir de poursuivre sur la voie d’une solution alternative à la crise, et le soutien à notre approche se renforce un peu plus chaque jour».

Les dirigeants du PSE sont convenus de préparer un programme global de croissance et d’investissement en prévision du Conseil européen du 28 juin.

-ends-

Attendees at the PES Prime Ministers and leaders meeting 23 May 2012:
• Werner Faymann (SPÖ, Austria)
• Elio di Rupo (PS, Belgium)
• Bruno Tobback (SP.A, Belgium)
• Sergei Stanishev (BSP, Bulgaria)
• Hannes Swoboda (leader of S&D EP)
• Zoran Milanovic (SDP, Croatia)
• Yiannakis Omirou (EDEK, Cyprus)
• Bohuslav Sobotka (CSSD, Czech Republic)
• Jean-Marc Ayrault (PS, France)
• Sigmar Gabriel (SPD, Germany)
• Evangelos Venizelos (PASOK, Greece)
• Attila Mesterházy (MSZP, Hungary)
• Laszlo Kapolyi (MSZDP, Hungary)
• Eamon Gilmore (LP, Ireland)
• Pier Luigi Bersani (PD, Italy)
• Riccardo Nencini (PSI, Italy)
• Alex Bodry (LSAP, Luxembourg)
• Jean Asselborn (LSAP, Luxembourg)
• Diederik Samsom (PvdA, Netherlands)
• Alasdair McDonnell (SDLP, Northern Ireland)
• António José Seguro (PS, Portugal)
• Robert Fico (SMER-SD, Slovak Republic)
• Alfredo Pérez Rubalcaba (PSOE, Spain)
• Hannes Swoboda (S&D Group in the EP)
• Karl-Heinz Lambertz (PES Group in the CoR)
• Martin Schulz (President of the European Parliament)
• Maria Damanaki (European Commissioner)
• Zita Gurmai (PES Women President)
• Kaisa Penny (ECOSY President)
• Philip Cordery (PES General Secretary)
• Massimo D’Alema (FEPS)
• George Papandreou (PASOK & Socialist International)

Your future is my future – A European Youth Guarantee now!

The Party of European Socialists (PES) today (12h00) launched its flagship campaign “Your future is my future – A European Youth Guarantee now!”, which aims to tackle the crisis of youth unemployment in Europe. Currently, 5.6 million young Europeans are jobless, more than the entire population of Denmark. This inactivity costs Europe 100 billion euro every year. A European Youth guarantee, as being proposed by the PES could be supported by 10 billion euros from EU structural funds. This funding could help bring 2 million young people out of unemployment by 2014.

PES President Sergei Stanishev stated that: “There is a genuine crisis of youth unemployment across the EU. In some countries as many as 50% of young people cannot find a job. This situation is unsustainable. If we want to avoid a social catastrophe we must provide real solutions to the people”. Mr. Stanishev added that; “The PES campaign couldn’t come at a better time. The European Youth Guarantee is the right tool to start building the future of young Europeans today”.

The guarantee ensures that every young person in Europe is offered a job, further education or a training place at the latest four months after leaving education or after becoming unemployed.

PES Secretary General Philip Cordery stated that; “This Party of European Socialist proposal for a European Youth Guarantee is part of a genuine growth agenda for Europe. We in the PES understand that growth is based on investment not liberalization. Europe needs investment in projects, in our economy and in our young peoples’ future. That is the strength of the PES European youth guarantee”.

This much-anticipated PES campaign, jointly run with ECOSY – European Young Socialists and PES Women, and with the support of the Socialists and Democrats (S&D Group) in the European Parliament, and the PES Group in the Committee of the Regions, is already strongly supported by Luxembourg, the United Kingdom and Romania, where major announcements have been made on implementing a youth guarantee at national level. The PES proposal has been inspired by successful examples in Austria and Finland – the Austrian youth unemployment rate being currently at an enviable 8,7%.

President of PES Women, Zita Gurmai, stated that “A Youth Guarantee is also vital for the young women of Europe, as women have been hit hardest by the crisis. If we don’t want to widen the gap between women and men on the labour market, we need to act now for young women and give them equal access to all fields of education and the labour market as well to facilities that allows them a better balance between private and professional life”.

Hannes Swoboda, President of the Socialists and Democrats (S&D) Group in the European Parliament stated that; “All over Europe we have alarmingly high youth unemployment rates. We need to take joint action to fight this. A European Youth Guarantee is the best way to show that “your future is my future”.

S&D Spokesperson for Social Affairs, Alejandro Cercas MEP (Spain), attending the launch, said; “European youth risk becoming a generation of anti-Europeans if Europe doesn´t respond to the problems that the crisis have given to our youth. The most important step is that Europe tackles the problems that a generation is suffering from, a generation that has lost hope of finding a job. The situation won´t get better if we don’t change the way we make policy. A Youth Guarantee is a great step to make this change real”.

The launch of the campaign took place in an outdoor event at Square de Meeûs, close to the European Parliament in Brussels. PES President Sergei Stanishev was joined in the presentation by S&D Spokesperson for Social Affairs Alejandro Cercas MEP (Spain), PES Women President Zita Gurmai MEP (Hungary), ECOSY leader Kaisa Penny (Finland), Belgian MEP Frédéric Daerden and Committee of the Regions representative Mia De Vits (Belgium).

For more information, visit the campaign website: http://www.youth-guarantee.eu

La France s’est réveillée, maintenant c’est au tour de l’Europe!

Le 9 Mai, entre 10h et 12h une action pan- Européenne aura lieu en meme temps dans différentes capitales européennes.

Les militants de la famille socialiste, social-démocrate et progressiste vont se réunir dans plusieurs villes d’Europe afin de délivrer un message fort. Nous sommes tous conscient que la crise économique mondiale est instrumentalisée dans le but de détruire les modèles sociaux européens. Nous sommes également anxieux de voir que l’approche néo-libérale est la seule approche économique qui prévale à ce jour sur le continent, l’emmenant directement sur la pente de la récession. Le résultat est un niveau constant de chômage avec un taux pour la jeunesse, jamais vu depuis des générations. Cette génération entière sera d’ailleurs perdue si les politiques ne se focalisent pas dès maintenant sur la croissance et l’emploi. Pour cela, une Europe forte et proche des gens peut être une solution!

Nous voulons rappeler en cette journée qui fête l’Europe que le projet européen est d’abord un projet politique avant d’être un projet au service de l’économie.A ce titre, nous portons aujourd’hui un message aux libéraux et conservateurs qui sont aux résponsabilités dans nombre de pays européens. Nous voulons leur dire que leurs politiques économiques ne sont pas bonnes et que la jeunesse européenne mérite mieux que cela.

Le groupe des militants du Parti Socialiste Européen a été fondé en 2005 et regroupe aujourd’hui 20 000 personnes. Ces militants jouent un rôle vital dans l’émergence de mouvements politiques transfrontaliers dans l’Union Européenne.Ce mouvement dépasse aujourd’hui la stricte base des partis de gauche en Europe et forme une partie de la contestation de la société civile européenne.

Ce mouvement transnational souhaite par le biais de son slogan commun: « Europe : Citoyens d’abord! » être entendu par les populations et rendre l’Europe aux gens qui la composent.

Cette action sera largement couverte par la presse européenne. Elle aura lieu en même temps à Barcelone, Berlin, Bruxelles, Londres, Ljubljana, Luxembourg, Milan, Rome, Sofia, Stockholm entre 10h et 12h.

Ton avenir, mon avenir – une garantie européenne pour les jeunes!

Avec ECOSY (les Jeunes socialistes européens) et le PSE Femmes, le Parti socialiste européen (PSE) lancera à Bruxelles ce vendredi 11 mai la campagne «Ton avenir, mon avenir – une garantie européenne pour les jeunes!».

Cette campagne commune revendique l’instauration d’une garantie européenne pour les jeunes. Aujourd’hui, 5,5 millions de jeunes Européens sont sans emploi et, dans certains pays, le taux de chômage chez les jeunes dépasse 50%. Cette garantie assure à chaque jeune Européen un nouvel emploi, de nouvelles études ou une formation professionnelle, dans les quatre mois suivant la fin des études ou l’inscription au chômage.

La cérémonie de lancement de la campagne aura lieu de 12h00 à 12h30 au Square de Meeûs (à proximité du Parlement européen) et sera présentée par Sergei Stanishev, Président du PSE, Zita Gurmai, Présidente du PSE Femmes, Kaisa Penny, Présidente d’ECOSY, Hannes Swoboda, leader du Groupe S&D, Frédéric Daerden, eurodéputé, et Mia De Vits, représentante du Comité des régions.

Pour savoir comment se rendre au Square de Meeûs.

Si vous ne pouvez pas vous rendre à la cérémonie, vous pourrez suivre l’événement en direct via le compte Twitter du PSE le vendredi 11 mai, de 12h00 à 12h30.

Pour savoir comment contribuer au succès de cette campagne, consulter le site Internet de la campagne.